Informations sur la pandémie de corona (COVID-19) pour les personnes atteintes d’OI

Le nouveau coronavirus est particulièrement dangereux pour les personnes souffrant de certaines affections préexistantes, c’est-à-dire qu’elles peuvent devenir gravement malades, par exemple des maladies respiratoires chroniques. Les personnes souffrant d’ostéogenèse imparfaite sont souvent atteintes de ces maladies. La catégorisation des groupes à risque et les recommandations correspondantes varient d’un pays à l’autre. C’est pourquoi toute personne concernée doit consulter un médecin afin de déterminer si les critères de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) pour le groupe à risque sont remplis ou non dans son cas individuel et quelles en sont les conséquences pour la personne concernée.

Vous trouverez ici les critères de l’OFSP pour la classification des personnes particulièrement vulnérables. 

Note sur les médicaments :

Les patients atteints d’ostéogenèse imparfaite reçoivent souvent des médicaments contre l’ostéoporose (utilisation non conforme à l’étiquette, car il n’existe pas de traitements spécifiques pour l’ostéogenèse imparfaite). L’arrêt incontrôlé des médicaments contre l’ostéoporose peut même entraîner un risque accru de fractures osseuses dans certaines situations. L’administration de médicaments contre l’ostéoporose ne doit donc pas être retardée ou même interrompue sans consultation d’un médecin. Cela vaut en particulier pour le denosumab (Prolia®) et le tériparatide (Forsteo®, Movymia®, Terrosa®).